Bactérines Autogènes pour le bétail

Les Laboratoires Gallant produisent régulièrement des bactérines pour les bovins. Cela comprend les bactérines pour les diarrhées d'Escherichia coli chez les veaux, Mycoplasma bovis, Salmonella sp, et Clostridium perfringens.  Ces bactérines autogènes sont prises en compte quand les produits commerciaux ne protègent pas adéquatement ou bien ne sont pas disponibles. Une recherche de diagnostique approffondi est nécessaire afin d'arriver à isoler les micro-organismes pathogènes responsables.

Escherichia coli

Des bactérines E. coli sont parfois nécessaires pour lutter contre la mammite ou les diarrhées néonatales. Le serotypage et génotypage de l'Escherichia coli aident à déterminer la pathogénicité potentielle des isolats. 

Nous fabriquons aussi des bactérines contre la Salmonella du bétail pouvant contenir une ou plusieurs souches de Salmonelle présentes dans le troupeau.

Gallant Customs Laboratories produit aussi des vaccins autogènes contre le papillome pour le bétail, les chevaux, les chiens et autres espèces exotiques.

En vue de faciliter le processus de production des bactérines, il est possible de faire des tests de diagnostics sur des échantillons fécaux ou de lait pour isoler et identifier les souches d’E.coli.

Bactérine contre le Clostridium perfringens

Le Clostridium perfringens peut etre problematique chez les bovins et nous sommes dans la possibilité de préparer une bactérine autogène avec les souches trouvées dans l'élevage. Notre laboratoire est qualifié pour l'isolement et le génotypage des souches de Clostridium. La bactérine a une période de retrait de 21 jours et est administrée aux mères avant le vêlage.

Bactérine contre le Mycoplasma bovis

Le laboratoire Gallant Custom est agréé pour produire une bactérine autogène contre le Mycoplasma bovis pour une utilisation chez le veau ayant des symptômes d’arthrite et de pneumonie causé par cet organisme. Cette bactérine, spécifique au troupeau, est formulée avec un adjuvant à base de saponine, et a une période de retrait de 21 jours. Il n’est pas recommandé de l’employer chez des animaux en gestation.

Pour démarrer la production d’une bactérine de Mycoplasma bovis, vous pouvez nous faire parvenir les échantillons à notre laboratoire pour l'isolement et la conservation. Parallelement, vous pouvez demander a une autre laboratoire de nous faire parvenir les isolats. Une fois la décision de produire une bactérine est prise, le délai de fabrication est de 6 - 7 semaines.